Agent de développement des énergies renouvelables Brive-la-Gaillarde Corrèze

Cet agent travaille surtout dans les grandes villes qui possèdent un service énergie.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

De Sousa Agostinho
05 55 23 13 52
Rue Blanche Selva
Brive la Gaillarde, Corrèze
Hug Electricite
05 55 24 19 98
31 Rue Marmontel
Brive la Gaillarde, Corrèze
Laurencon Antoine
05 55 23 79 86
43 Rue Bon Accueil
Brive la Gaillarde, Corrèze
Sacquet Patrice
05 55 25 42 90
6 Rue Kléber
Brive la Gaillarde, Corrèze
Delon Patrick Francois
05 55 24 27 64
89 Avenue Alsace Lorraine
Brive la Gaillarde, Corrèze
Daraquy Jean Paul
05 55 23 61 58
Rue Maurice Bourdelle
Brive la Gaillarde, Corrèze
Domart Jean Christophe
05 55 18 91 22
22 Rue Auguste Comte
Brive la Gaillarde, Corrèze
Jt2D1
05 55 17 03 25
Rue Aimé Cotton
Brive la Gaillarde, Corrèze
Multi-Works
05 55 87 75 65
2 Avenue Du Printemps
Brive la Gaillarde, Corrèze
Soc Sittelec
05 55 18 71 28
Rue Aimé Cotton
Brive la Gaillarde, Corrèze
Données fournies par:
  

Réduire les factures énergétiques des communes et des villes : c'est le premier rôle de l'agent de développement des énergies renouvelables. À lui de gérer les consommations d'énergie de tous les bâtiments communaux afin de réduire les émissions de gaz à effets de serre d’une commune.

• Compétences nécessaires : Créateur et développeur de projets, l'agent en énergies renouvelables possède des compétences en énergétique et en thermique : appareils disponibles, applications et limites, dimensionnements, coûts, rentabilité...

• Activités : Il utilise le solaire, l’énergie éolienne, géothermique, biogaz, bois-énergie... Par exemple pour le chauffage des équipements locaux (piscines, écoles, cantines...) grâce à des capteurs solaires. Cet animateur joue un rôle de médiateur entre les élus locaux et les habitants. Pour mettre en place une politique énergétique à long terme, il informe et sensibilise. Pour chaque projet, il rallie à sa cause tous les partenaires impliqués. Il peut faire des colloques, des expositions, conférences etc. pour convaincre.

• Qualités : Sensible à l’environnement, rigoureux, avec un bon sens analytique.

• Formation recommandée : Le BTS « Fluides, énergies, environnements » avec l’option A « génie sanitaire et thermique », ou l’option B « génie climatique » ou encore l’option C « génie fri ». Certains sont diplômés ingénieurs généralistes. Des licences professionnels sont envisageables. Pour être salarié de la fonction publique il faut passer un diplôme de catégorie A ou B.

• Salaire : Le professionnel de la fonction publique peut gagner environ 1700 euros brut par mois pour un débutant et plus de 2000 euros pour un diplômé ingénieur.

• Environnement : Dans un bureau sous la responsabilité d’un chef de projets, sur les chantiers de mise en place énergétique.

Lire d'autres articles sur le site de L4M