Agent de développement des énergies renouvelables Clichy Hauts-de-Seine

Cet agent travaille surtout dans les grandes villes qui possèdent un service énergie.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Bredat Patrick
01 43 05 35 38
4 Allée Val Fleuri
Noisy le Grand, Seine-Saint-Denis
Electro Essonne
01 69 36 27 56
411 Square Dragon
EVRY, Essone
Lucas Jean-Claude
01 49 77 68 28
14 Rue Lafontaine
MAISONS ALFORT, Val-de-Marne
T.C.E. Bat
06 22 48 45 57
151 Rue Montmartre
Paris, Paris
Dupe Yves
06 78 80 47 46
22 Rue Auger
Pantin, Seine-Saint-Denis
Ase Technologie
01 47 66 93 93
1 Rue Jules Bourdais
Paris, Paris
Depelec
01 42 27 75 15
54 Rue Legendre
Paris, Paris
Joris Cie
01 47 05 86 43
27 Rue Surcouf
Paris, Paris
Societe Epls
01 48 57 71 37
218 Rue Rosny
Montreuil Sous Bois, Seine-Saint-Denis
Antoniou Antonios
01 43 27 29 29
154 Rue Alésia
Paris, Paris
Données fournies par:
  

Réduire les factures énergétiques des communes et des villes : c'est le premier rôle de l'agent de développement des énergies renouvelables. À lui de gérer les consommations d'énergie de tous les bâtiments communaux afin de réduire les émissions de gaz à effets de serre d’une commune.

• Compétences nécessaires : Créateur et développeur de projets, l'agent en énergies renouvelables possède des compétences en énergétique et en thermique : appareils disponibles, applications et limites, dimensionnements, coûts, rentabilité...

• Activités : Il utilise le solaire, l’énergie éolienne, géothermique, biogaz, bois-énergie... Par exemple pour le chauffage des équipements locaux (piscines, écoles, cantines...) grâce à des capteurs solaires. Cet animateur joue un rôle de médiateur entre les élus locaux et les habitants. Pour mettre en place une politique énergétique à long terme, il informe et sensibilise. Pour chaque projet, il rallie à sa cause tous les partenaires impliqués. Il peut faire des colloques, des expositions, conférences etc. pour convaincre.

• Qualités : Sensible à l’environnement, rigoureux, avec un bon sens analytique.

• Formation recommandée : Le BTS « Fluides, énergies, environnements » avec l’option A « génie sanitaire et thermique », ou l’option B « génie climatique » ou encore l’option C « génie fri ». Certains sont diplômés ingénieurs généralistes. Des licences professionnels sont envisageables. Pour être salarié de la fonction publique il faut passer un diplôme de catégorie A ou B.

• Salaire : Le professionnel de la fonction publique peut gagner environ 1700 euros brut par mois pour un débutant et plus de 2000 euros pour un diplômé ingénieur.

• Environnement : Dans un bureau sous la responsabilité d’un chef de projets, sur les chantiers de mise en place énergétique.

Lire d'autres articles sur le site de L4M