Comment écrire un article en anglais Champigny-sur-Marne Val-de-Marne

Écrire en anglais quand on est français suppose de penser en anglais. Tout un état d'esprit...

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Azerty
01-40-33-91-33
55 rue Mare
Paris, Paris
EPSEC
01-46-27-30-99
44 rue La Jonquière
Paris, Paris
Falcom
01-46-09-98-60
110 rue Thiers
Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine
Centre Echographie Europe
01-47-80-42-42
21 rue Victorue Hugo
Colombes, Hauts-de-Seine
Mickey Jeux
01-41-34-87-92
10 rue Thierry Le Luron
Levallois-Perret, Hauts-de-Seine
Armelle Barat
01-45-78-85-66
4 rue Beaugrenelle
Paris, Paris
Domiciliation Servicecom
01-44-77-86-44
4 rue Marivaux
Paris, Paris
Handirect Services
01-45-23-10-01
54 rue Enghien
Paris, Paris
A Audition Saint Lazare
01-53-16-48-43
92 Rue Saint-Lazare
Colombes, Hauts-de-Seine
Centre Imagerie Médicale Hauts de Seine Nord
01-47-81-81-01
2 place Henri Neveu
Colombes, Hauts-de-Seine

Par: Helenely



L'anglophone et le francophone ne s'expriment pas de la même façon car leur vision du monde est différente. La plupart des traducteurs sont confrontés à ce passage difficile d'une langue à l'autre. Plutôt qu'une traduction mot à mot, ils recherchent toujours un équivalent afin de transmettre le message. En effet, le langage reflète notre mode de pensée. L'anglais privilégie la clarté du propos, la concision et la précision tandis que le français donnera plus d'importance aux idées abstraites. Ainsi, le français a tendance à utiliser des phrases complexes là où l'anglais préférera une approche plus concrète.

Comparons ces deux énoncés:

"Déjà l'Europe est, au-delà de ses antagonismes et de ses rivalités internes, un ensemble géographique de première grandeur" (La CEE, De Rome à Maastricht, Bréal, 1993)

"Europe is already much more than the mere rivalry and antagonism to be found within borders: it is a geographical entity of the highest importance" (L'anglais idiomatique, Ellipses, 2003)

L'agencement de la phrase diffère d'une langue à l'autre. L'anglais ne peut se résoudre à séparer le sujet du verbe par l'ajout d'une apposition, d'où l'utilisation d'une proposition comparative dont l'objectif est de clarifier le propos.

Les exemples sont très nombreux dans la formation des phrases, des mots mais aussi dans l'organisation des paragraphes.

L'étude comparative des formes dans ces deux langues nous aide à comprendre deux visions distinctes du monde et de la réalité. N'oublions pas que le langage sert à exprimer le monde qui nous entoure.

Tout francophone désireux d'écrire dans la langue de Shakespeare sera donc amené à penser anglais afin de pouvoir s'exprimer en anglais.

A propos de l'auteur:
Helenely
Fruitymag, votre mag au contenu libre
http://www.fruitymag.com/

Fourni par ArticlesEnLigne : Annuaire d'articles gratuits - Contenu libre