Location en meublé non professionnelle (LMNP) : immobilier locatif fiscalement souple Evry Essone

Lisez cet article pour obtenir des informations concernant les locations en meublé non professionnelles.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

C Sabbag Et Cie Europa
01 47 05 24 10
24 rue champ De Mars
Paris, Paris
Immobilier Et Commerces
01 56 59 03 03
50 rue chaussée D'Antin
Paris, Paris
Projet Pharm
01 43 40 12 80
34 avenue st Mandé
Paris, Paris
Vision Abc
01 44 83 67 97
3 rue de La Fid Lit
Paris, Paris
Agence Valbrun
01 42 85 17 03
14 rue moncey
Paris, Paris
Acqua Terra
01 48 56 26 53
233 rue croix Nivert
Paris, Paris
Financière Immobilière Bordelaise Fib
01 42 25 66 66
13 avenue ternes
Paris, Paris
Intercedants
01 40 96 88 87
62 rue chênes
Antony, Hauts-de-Seine
Sogemo Conseil
01 48 89 03 73
28 avenue marinville
St Maur Des Fosses, Val-de-Marne
Homme A-Venir
01 48 23 22 71
113 rue danielle Casanova
St Denis, Seine-Saint-Denis
Données fournies par:
  

Par: Jean-Marie Noguier

La fiscalité de l'immobilier locatif en meublé non professionnelle est avantageuse et souple. Ce dispositif permet ainsi à une personne de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions très avantageuses et de bénéficier ensuite d'une faible imposition sur les revenus locatifs.

Le capital d'un dispositif LMNP n'est pas garanti. Il est en effet soumis aux variations du marché local de l'immobilier et peut subir des hausses comme des baisses.

L'argent investi dans l'immobilier en meublé non professionnelle est toujours disponible dans la mesure où vous pouvez revendre votre bien immobilier.

Le rapport locatif d'un LMNP se situe autour de 4%. Il est également possible de réaliser une plus-value en cas de revente de votre bien immobilier.

La fiscalité d'un LMNP est souple et favorable. D'abord les loyers sont imposés selon le régime des bénéfices industriels et commerciaux. Les recettes imposables sont effacées les premières années grâce aux déductions de charges que représentent les frais d'acquisition ou encore les frais de constitution de société. Ensuite, l'administration fiscale prévoit un amortissement de 3 à 4% de votre bien, chaque année. En cas de déficit, il est reportable sur les bénéfices pendant six ans. Après cette période de déficit, vous avez deux solutions si vos revenus locatifs ne dépassent pas 76000 euros. Le régime « micro entreprise » avec lequel vous bénéficiez d'un abattement de 68% pour couvrir les charges. Vous êtes donc taxé sur seulement 32% des loyers perçus. Le régime « réel simplifié » avec lequel vous pouvez imputer les charges pour leur montant exact. Dans le cas où vos revenus locatifs dépassent la somme de 76000 euros, le régime « réel simplifié » s'impose.

La plus-value immobilière de la location en meublé non professionnelle est taxée à 16% auxquels s'ajoutent les 11% de prélèvements sociaux. En plus d'une minoration de 1000 euros, elle bénéficie d'un abattement de 10% par année de détention au-delà de la cinquième.

A propos de l'auteur:
Les placements financiers et immobiliers sur le site:
http://www.placement-immo.com

Fourni par ArticlesEnLigne : Annuaire d'articles gratuits - Contenu libre